« Je suis surendetté, je ne trouve pas de travail, elle va me quitter … » (Georges, 39 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

« Il a augmenté sa consommation d’alcool et fume beaucoup plus qu’avant, il n’est plus le même qu’avant … » (René, 26 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

« Après des semaines de tristesse et de déprime, il a d’un jour à l’autre retrouvé le moral … » (Jean-Claude, 19 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

« Depuis le décès de mon mari, je me sens seule, je n’ai plus envie de rien, ni même de voir mes petits enfants … » (Christiane, 67 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

« Je suis complètement épuisé, je n’arrive plus à me motiver pour faire quoi que ce soit, mon travail me tue, je veux en finir … » (Paul, 35 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

« Je me trouve trop grosse… Je me trouve moche et inutile... Je me trouve complètement inintéressante et incapable... » (Martine, 16 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

Journée mondiale de la prévention du suicide

La prévention du suicide est l´affaire de nous tous.
10 septembre: Journée mondiale de la prévention du suicide. Lors de cette journée, nous désirons rappeler qu´une prévention réussie se fait au quotidien.

En voici quelques piliers:

  • Être attentif aux signaux de détresse chez soi-même ou bien chez les personnes que nous côtoyons
  • Être respectueux dans le contact avec les autres
  • Chercher de l´aide si on en sent le besoin (où trouver de l’aide)

Les Journées nationales de Prévention du suicide en février 2014 sont consacrées à la prévention du suicide en lien avec les événements traumatisants.

La prévention commence dès la petite enfance en instaurant un climat de protection, elle continue avec une bonne prise en charge des personnes à risque et va jusqu’à l’accompagnement des personnes endeuillées.

Marie-Jeanne BREMER, Centre d’information et de prévention