« Je suis surendetté, je ne trouve pas de travail, elle va me quitter … » (Georges, 39 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

« Il a augmenté sa consommation d’alcool et fume beaucoup plus qu’avant, il n’est plus le même qu’avant … » (René, 26 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

« Après des semaines de tristesse et de déprime, il a d’un jour à l’autre retrouvé le moral … » (Jean-Claude, 19 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

« Depuis le décès de mon mari, je me sens seule, je n’ai plus envie de rien, ni même de voir mes petits enfants … » (Christiane, 67 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

« Je suis complètement épuisé, je n’arrive plus à me motiver pour faire quoi que ce soit, mon travail me tue, je veux en finir … » (Paul, 35 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

« Je me trouve trop grosse… Je me trouve moche et inutile... Je me trouve complètement inintéressante et incapable... » (Martine, 16 ans)

Soyons attentifs aux signaux d’alertes… ensemble prévenons le suicide.

Les peurs peuvent être vaincues

L’anxiété est une émotion que tout le monde connaît et c’est en fait un mécanisme de protection pour reconnaître et éviter des dangers. Mais l’anxiété peut aussi s’installer durablement, jusqu’à rendre impossible une vie normale.

Mandatée par le Ministère de la Santé pour la mise en oeuvre du Plan National de Prévention du Suicide, la  Ligue Luxembourgeoise d’Hygiène Mentale attire régulièrement l’attention sur les causes du suicide. Cette année, sa campagne est dédiée à l’anxiété. Le point avec Elisabeth Seimetz, Docteur en Psychologie à la Ligue.

Lëtzebuerger Journal – Kloertext – Anxiété